EMI : Une nouvelle discipline scolaire ?

Qu’est – ce que l’EMI ? Derrière une explicitation du sigle plutôt simple (Education aux Médias et à l’Information) se cache une réalité plus complexe. Essayons d’y voir plus clair en interrogeant d’une part les textes officiels et d’autre part le rôle du professeur documentaliste :

LES TEXTES OFFICIELS

  • Le texte de l’UNESCO (2011) : un programme de formation international destiné aux enseignants de toutes les matières pour être transmis à des millions de jeunes

Basée sur le document publié par l’UNESCO en 2011 et intitulé : « Education aux médias et à l’information : programme de formation pour les enseignants« , l’EMI a pour caractéristiques de concerner les professeurs de toutes les disciplines et de viser « une intégration dans le système éducatif » pour « atteindre des millions de jeunes et leur permettre de bâtir des compétences ».

  •  La loi pour la Refondation de l’école (2013) : une volonté française , « faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique »

La loi pour la Refondation de l’école, rédigée en 2013, souhaite « faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique« . L’EMI apparaît alors comme l’un des moyens pour y parvenir.

  • Brève du Bulletin Officiel de l’Education Nationale pour la préparation de la rentrée 2014 (2014) « Une stratégie ambitieuse pour faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique »

Le 20.05.2014, un texte de préparation de la rentrée 2014, intitulé « une stratégie ambitieuse pour faire entrer l’Ecole dans l’ère du numérique » paraît sur le Bulletin Officiel de l’Education Nationale. Un paragraphe est plus particulièrement consacré à l’EMI. Voici ce qu’il dit :

« L’ éducation aux médias doit transmettre aux élèves les connaissances et compétences nécessaires à la maîtrise de l’information, devenue aujourd’hui une condition essentielle de l’accès aux autres savoirs. Il s’agit en particulier d’apprendre aux élèves à maîtriser de nouveaux modes de lecture et d’écriture liés aux écrans numériques et aux réseaux, et de les sensibiliser aux droits et aux devoirs liés aux usages de l’internet et des réseaux sociaux (usage raisonné des différents types de médias, enjeux sociétaux et de connaissance qui y sont liés, sensibilisation à la protection de la vie privée ou au respect de la propriété intellectuelle, etc.). »

ET LE PROFESSEUR DOCUMENTALISTE DANS TOUT CELA ?

Professeur documentaliste, professeur, oui, mais de quoi ?…

Qui n’a pas entendu cette question, somme toute légitime, au cour de sa carrière. Le CAPES de documentation a vu le jour en 1989. Depuis cette date, les personnes qui ont la responsabilité des CDI des établissements scolaires, ont  le statut de professeur à part entière…

Oui mais, la plupart du temps leur discipline n’apparaît pas dans les emplois du temps des élèves ni sur les bulletins scolaires. Ils ne sont pas présents dans les conseils de classe (même s’il existe des exceptions) ni pour les réunions parents – professeurs.

Et si le professeur documentaliste était le référent pour l’enseignement de l’EMI dans les établissements scolaires français ?

Le référentiel des compétences des métiers du professorat et de l’éducation, paru au Journal Officiel du 8  juillet 2013, reconnaît 4 compétences essentielles aux professeurs documentalistes. Parmi celles – ci, celle qui arrive en premier est : « Maîtriser les connaissances et les compétences propres à l’éducation aux médias et à l’information« . Ainsi, le professeur documentaliste, doit être une personne ressource dans l’établissement scolaire pour la mise en place de l’EMI. Il est l’interlocuteur privilégié pour tout ce qui concerne les questions liées aux théories de l’information et de la communication, aux droits en vigueur dans le domaine. Il imagine également des « stratégies pédagogiques », en lien avec les autres enseignants, pour développer les apprentissages informationnels et communicationnels des élèves. Il accompagne enfin « la production d’un travail personnel d’un élève ou d’un groupe d’élèves et l’aide dans son accès à l’autonomie ».  (cf : http://www.education.gouv.fr/pid25535/bulletin_officiel.html?cid_bo=73066

Conclusion : 

L’EMI est une discipline scolaire en construction. Son émergence récente, due en particulier, aux bouleversements qu’impliquent la société de l’information dans laquelle nous vivons, rend son application sur le terrain des plus urgentes. Les professeurs documentalistes réfléchissent, expérimentent, participent activement à l’élaboration des notions nécessaires à la mise en place d’une réelle didactique. Ce blog a pour ambition de vous impliquer dans ces expérimentations et ces débats, en sollicitant  auprès de vous l’indulgence nécessaire à toute forme d’apprentissage qui se construit.

Muriel Almayrac (professeur documentaliste)

Pour en savoir plus :