« Madame, est- ce qu’on pourrait créer un moteur de recherche avant la fin de l’année ? »

Article rédigé par Mme Almayrac (professeur documentaliste) avec la participation d’Imrane et Yanis

Mardi après – midi, la séance EMI débute avec des élèves d’un groupe de 6° attentifs. Nous allons parler de la fiabilité de l’information. Après avoir fait une recherche sur les contes créoles, il est temps de vérifier si nous pouvons faire confiance aux sites que nous avons utilisés.

Question :

Au milieu des débats sur les auteurs des informations publiées sur les sites consultés, une question surgit :
– « Madame, est-ce qu’on pourrait créer un moteur de recherche avant la fin de l’année ? ».
C’est Imrane qui la formule, sur un ton curieux.
Au premier abord, la question me déconcerte et appelle une réponse mi-figue, mi-raisin :
– « Tu sais Imrane, c’est compliqué. Créer un moteur de recherche demande des compétences mathématiques et informatiques que personne ne possède dans cette salle. »
Puis, je me ressaisis. Je me dis que parler des moteurs de recherche est un des objectifs que je me suis fixé en EMI. Certes pas dans cette séance, certes pas à ce moment précis de mon intervention. Mais pourquoi pas ? Je demande donc à Imrane de faire une recherche en lien avec sa question pour la prochaine fois. Yanis propose de l’aider. C’est avec plaisir.
Etant donné que les séances d’EMI se déroulent en ½ groupe tous les 15 jours, qu’il ne s’agissait pas d’un devoir écrit sur un agenda, j’ai fait confiance à la mémoire des deux élèves intéressés par le sujet. Il se trouve que ça a marché.
15 jours après, au début du cours, Imrane et Yanis me disent :
– « Madame, on a fait les recherches que vous avez demandé, est-ce qu’on peut vous en parler ? ».
Bien sûr, je n’avais pas oublié. J’avais prévu de demander aux élèves de faire un petit bilan de ce qu’ils avaient appris au CDI durant le premier trimestre. Il s’agissait d’écrire sur un cahier de brouillon 3 phrases commençant par :
– Au CDI, j’ai appris….
Je leur ai demandé également d’écrire une question en lien avec l’Education aux Médias et à l’Information à laquelle ils aimeraient que l’on réponde (vous pouvez consulter les résultats ici : Bilan 6. L’interrogation d’Imrane et Yanis faisaient donc partie intégrante de la séance du jour.
Selon eux, pour créer un moteur de recherche, il faut :
– Apprendre le langage de programmation informatique php
– Créer une base de données contenant des mots – clés
– Stocker des pages web dans des balises (métatags)
Tout le monde a suivi ? Imrane et Yanis nous disent que pour récolter ses informations, ils ont utilisé les sites suivants :
http://www.commentcamarche.net/contents/801-php-creer-un-moteur-de-recherche
https://fr.wikipedia.org/wiki/PHP
Très bien, reste à définir ce que sont le langage php, une base de données et des balises ou métatags. Je demande à Imrane et Yanis d’approfondir leur recherche. Après quelques minutes, et une lecture attentive de la page wikipedia sur le php, nous butons sur le vocabulaire et l’aspect technique de la question. Peu importe, à ce stade, ce qui est important pour moi, c’est qu’ils aient réalisé et expliqué aux autres élèves qu’un moteur de recherche était créé à partir d’un langage informatique, de mots clés et de balises.
Ça sonne. Je reste sur ma faim. Je dois creuser cette question. D’autant plus que la conclusion d’Imrane et Yanis invitait à prolonger le débat :
– En conclusion, Madame, on dirait que créer un moteur de recherche avant la fin de l’année, c’est difficile, mais en deux ans…
Un mois après et une période de vacances écoulée, voici où nous en sommes. Créer un moteur de recherche, même simple, est une tâche très compliquée. Il faut maîtriser un vocabulaire spécifique complexe. Pour avoir une idée, vous pouvez cliquer sur le lien suivant qui indique comment créer un moteur de recherche avec Sphinx : https://openclassrooms.com/courses/creer-un-moteur-de-recherche-avec-sphinx-et-php. Il faut choisir un thème et sélectionner des pages web que l’on souhaite indexer, créer une base de données…
Bref, c’est un travail qui pourrait s’effectuer sur un temps long avec l’aide d’un professeur de maths ou de technologie. Vous me voyez venir ? Oui, je pense que cela pourrait être l’objet d’un EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaire) pour l’année prochaine. Problème : le professeur documentaliste n’est considéré que comme un intervenant dans un EPI. Il ne peut donc pas être partie intégrante du binôme d’enseignants qui mènera ce projet. Autrement dit, il faut que deux autres professeurs du collège souhaitent s’engager dans cette démarche. Autre solution, trouver des partenariats (informaticien de l’établissement, réseau Canopé…) pour nous guider dans la réalisation de ce défi. Dans ce cas – là, sur quel temps scolaire ou non scolaire pouvons – nous agir ? Autant de questions qui restent en suspens pour le moment. Je dirai encore une fois : « suite au prochain épisode »…

A propos cdisttheodard82

Professeur documentaliste au collège Saint - Théodard de Montauban
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.