EMI 6° – Séquence 1 : Distinguer Internet et le web

(Article rédigé par Mme Almayrac)

Relecture Mme Sadouki (A.V.S), Mme Thoreson (professeur d’espagnol), Mme regalet (professeur de français)

Distinguer Internet et le web… A quoi cela peut – il bien servir lorsqu’on est un élève de sixième ? Lorsque j’ai débuté cette séquence, j’avoue que je n’avais pas de réponse très précise cette question. L’enseignement de l’EMI (Education aux Médias et à l’Information) étant pour moi, une expérimentation, mon objectif était donc d’observer les réactions des élèves tout au long de ces semaines. Je vous livre donc ici, le résultat de mes observations.

1. Des questions qui déroutent et un défi à relever par le jeu

Tout d’abord, je dois dire que mes objectifs principaux étaient de préciser des mots de vocabulaire pour définir internet et le web et tenter d’éclairer des notions qui y sont liées :  A quoi sert un Fournisseur d’Accès à Internet (FAI) ? Peut – on faire la différence entre un navigateur et un moteur de recherche ? Il s’agissait ensuite d’introduire une première réflexion liée à la publication sur le web : Ce que l’on publie sur le web est – il toujours visible depuis un moteur de recherche ? J’ai donc commencé par faire émerger les représentations des élèves sur ces sujets, à partir d’un questionnaire très simple  :

Questionnaire pour faire émerger les représentations des élèves

Au départ, la plupart des élèves semblaient déroutés par ces questions. Ils ne voyaient pas toujours l’intérêt de se les poser et déclaraient ne rien savoir à ce sujet. Toutefois, imaginer des réponses est vite devenu un jeu qu’ils ont trouvé plutôt drôle (j’ai limité l’exercice à 3 réponses cohérentes par question pour éviter les débordements). A la fin de la séance, j’ai donné rapidement les réponses au questionnaire, en expliquant aux élèves que nous reviendrons plus précisément là-dessus la prochaine fois.

2. L’importance du contexte temporel de la création d’internet et du web

La deuxième séance était consacrée à la consultation d’une vidéo relatant la création du web par Tim Berneers Lee.

Celle – ci d’un abord difficile pour des élèves de 6° était accompagnée du même questionnaire qui avait servi à faire émerger leurs représentations précédemment. Il s’agissait donc de repérer les éléments qui permettraient d’élucider les interrogations en suspens. Les élèves étaient alors particulièrement attentifs.

Plus que les mots de vocabulaire, je me suis rendue compte au fil de cette séance, que ce qui était important pour les élèves, c’était de replacer la création d’internet et du web dans un contexte temporel précis. En effet, comme le déclare le philosophe Michel Serres dans son ouvrage « Petite Poucette », « ces enfants habitent le virtuel ». Réaliser qu’Internet et le web n’ont pas toujours existé, que des moyens de communication différents étaient utilisés auparavant n’est pas toujours aisé pour eux. Ainsi, j’ai eu droit dans les 4 classes de sixième à la question : « mais, Madame, comment faisaient – ils avant ? ». Prendre conscience subitement que la personne qui a créé le web est seulement de l’âge de ses grands – parents est souvent révélateur pour eux.

3. Identifier des personnes importantes dans l’histoire des outils qu’on utilise quotidiennement.

Lorsque je posais la question aux élèves de savoir quelles images les avaient marqués en visionnant la vidéo, souvent la photo de Tim Berneers Lee revenait. Pour compléter le paragraphe précédent, il me semble que ce qui les interpellait était de voir la photo d’un homme de notre temps et non pas un portrait du temps de l’Antiquité ou de la Renaissance. La réflexion que je me suis alors faite est la suivante : pourquoi les élèves connaissent les noms de Steve Jobs, de Mark Zuckerberg ou encore de Bill Gates (ces noms sont apparus souvent dans le questionnaire de départ qui faisaient émerger les représentations des élèves) et pas celui de Tim Berneers Lee ? Serait – ce parce que les premiers, hommes d’affaires brillants ont accumulé une fortune dont tous les médias parlent ? Serait – ce parce que Tim Berneers Lee, scientifique, a choisi de continuer ses recherches pour les mettre à disposition du plus grand nombre sans les monétiser outre mesure ? Ces questions restent entières. Peut – être, tout de même, qu’il est du devoir de l’école de rétablir cet équilibre quelque peu malmené.

Je dirai, pour terminer, que l’évaluation qui a conclu cette séquence montre que globalement le vocabulaire mis en avant a été assimilé. De plus, j’avais demandé aux élèves, lors de la dernière séance, de bien vouloir m’aider à construire un quizz à partir de la vidéo visionnée ensemble. Celui – ci sera proposée aux classes de 5° qui n’ont pas bénéficié de cette formation en 2013-2014. La qualité des questions posées m’a agréablement surprise. Le quizz sera disponible sur ce blog dés que les élèves de 5° y auront répondu.

A propos cdisttheodard82

Professeur documentaliste au collège Saint - Théodard de Montauban
Cet article a été publié dans Sixième. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s