1ère séance EMI 6° : Equipement et présence sur la toile des élèves ?

Article rédigé par Mme Almayrac (professeur documentaliste). Relecture : Mme Meyniel (professeur d’anglais), Mme Gonçalves (professeur d’anglais) et Mme Jager (professeur de français)

Consultation : Les professeurs principaux de 6° : Mme Thamalet (professeur de technologie), Mme Laffargue (professeur d’EPS), Mme Freby (professeur d’éducation musicale), Mme Regalet – Gombao (professeur de français)

1. Des séances d’EMI pour toutes les classes de 6° au CDI

Depuis la rentrée des vacances de Toussaint, des séances pédagogiques se déroulent au CDI pour toutes les classes de 6°. Elles ont pour objectif d’introduire dés l’entrée au collège des notions d’Education aux Médias et à l’Information (EMI). Leur durée est d’une heure tous les quinze jours. Elles se font par demi – groupe sur des heures d’étude. J’assure donc seule ces séances devant élèves.

2. Une évaluation de l’équipement des élèves et de leur présence sur la toile

La première séance a pour objectif d’évaluer l’équipement dont disposent les élèves chez eux pour se connecter à internet ainsi que leur présence sur la toile. Je précise que le questionnaire est anonyme et que mon intention n’est pas de savoir qui a un ordinateur personnel, une tablette ou un smartphone, qui a un compte Facebook, Twitter ou Instagram mais bien d’avoir une photographie générale de ces différents points concernant les élèves de 6° du collège Saint – Théodard.

(pour consulter le questionnaire, cliquez ici : Questionnaire : Internet, le web et moi (EMI 6°)

Quels sont les résultats de ce questionnaire ? Que nous apprend-il concrètement ?

A quelques rares exceptions près, les élèves de 6° du collège Saint – Théodard peuvent accéder à Internet depuis leur domicile. Il est important, à ce moment de l’année de repérer ceux qui ne le  peuvent pas. En effet, donner un accès prioritaire au CDI à ces élèves est primordial. Pour certains, c’est le seul moyen de consulter le cahier de texte de la classe sur « école directe » ou d’effectuer un travail demandé par un professeur de discipline par exemple. De plus, le regard des élèves qui ne sont pas connectés est toujours intéressant à prendre en compte dans le cadre de l’EMI. Montrer que l’on peut avoir une vie intéressante sans internet est toujours une bonne chose à rappeler.

  • Les élèves  utilisent plusieurs appareils fixes ou mobiles pour se connecter à Internet

Nombreux sont donc les élèves qui ont accès à la fois à un ordinateur, une tablette et un téléphone portable.

équipement dont dispose les élèves pour se connecter à internet

De manière plus précise, ils déclarent utiliser le plus souvent un ordinateur pour se connecter à Internet. Toutefois, les appareils mobiles font de plus en plus partie de leur quotidien.

graphique équipement élèves

  • Des appareils mobiles personnels et un ordinateur familial

L’ordinateur qu’utilise les élèves du collège pour se connecter à Internet est la plupart du temps familial. L’accès peut donc être partagé avec les parents et les frères et sœurs. La tendance s’inverse lorsqu’il s’agit des appareils mobiles qui sont plutôt personnels.

familial ou personnel

  • En ce qui concerne la présence des élèves sur la toile, 60% d’entre eux déclarent avoir déjà publié des contenus (commentaires, photos, avis…).

 Je précise que le questionnaire a fait l’objet d’une lecture préalable au cours de la séance et que les problèmes éventuels de vocabulaire ont pu être discutés et levés.

43% des élèves utilisent les réseaux sociaux pour publier sur la toile.

A la question de savoir s’ils souhaitent participer au blog du CDI, 19% répondent non. Lorsqu’ils évoquent les raisons de ce refus, trois idées sont mises en avant : montrer un travail que l’on juge personnel relève de l’intime et ils ne sont pas prêts à franchir le cap. Certains pensent que c’est interdit. D’autres, enfin, pensent que c’est inutile.

Je terminerai en disant que les élèves de 6° du collège entendent davantage parler des réseaux sociaux qu’ils ne les pratiquent en réalité. Voici quelques exemples chiffrés.

réseaux sociaux

Pour conclure, je dirai que ces résultats montrent l’importance de la mise en place d’une Education aux Médias et à l’Information dés la 6°. Celle – ci peut en effet contribuer à la compréhension des élèves des outils qu’ils utilisent au quotidien. Leur esprit critique peut alors s’aiguiser pour qu’ils ne soient plus uniquement des consommateurs sur la toile mais des auteurs – acteurs de leur présence numérique.

A propos cdisttheodard82

Professeur documentaliste au collège Saint - Théodard de Montauban
Cet article, publié dans Sixième, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.